Rythm'N Voices

Votre groupe de Gospel à Cergy

Rythm'N Voices

Gospel Wise

 

Bienvenue sur le site de l’association Rythm’n Voices basée à Cergy-Pontoise. Consultez notre répertoire, tenez-vous au courant de notre actualité et n’hésitez surtout pas à nous contacter !

Ne ratez aucun concert en vous abonnant à notre lettre d’information !

Rythm'N Voices montage helloasso 3deccom 1

Nous recherchons un ou des tenors. Voilà une question que les chœurs se posent tous, quel que soit le registre musical : Où sont les hommes et plus généralement les tenors, les basses et les contraltos ???? Quel dommage que tant de chœurs aient fini par passer à des arrangements pour femmes faute de voix plus graves. Loin de moi l’intention de dénigrer les chœurs de femmes mais il y a une différence entre décision artistique et décision par défaut. Aujourd’hui notre tenor est également basse et nous allons finir par changer de nom pour Hugues et les Huguettes …😆 Trêve de plaisanterie, le chant est aussi une histoire d’hommes alors on vous attend !! Merci de partager autant que possible 😉

L’histoire du Negro Spiritual prend sa source au début du 17ème siècle avec la déportation de millions d’Africains par les pays du Vieux Continent pour le commerce. Pour rythmer le travail pénible et difficile dans les champs et s’exprimer malgré l’interdiction de parler, les esclaves noirs pratiquent les Work Songs, littéralement chants de travail, qui ont un caractère marqué, répétitif et plaintif, accompagnés par le son de leurs outils de travail.

Au 18ème siècle, des prédicateurs baptistes et méthodistes blancs leur révèlent la Bible, c’est alors que nait dans les zones rurales le Negro spiritual qui consiste en l’apprentissage de chants, par répétition de phrases entonnées par le chef de chant ou le prédicateur et reprises par l’assemblée, accompagnés seulement de percussions rustiques ou de battements de mains. Les paroles sont fortement inspirées par l’Ancien Testament.

Vers 1860, des musicologues américains commencent à retranscrire les Negro spirituals. Après la guerre de Sécession et l’abolition de l’esclavage en 1865, les noirs, libres mais sans travail, se regroupent en communauté dans les grandes villes du Nord. Des musiciens noirs de grande valeur créent alors les Gospel Songs, musique plus urbaine et accompagnée d’une orchestration musicale importante.
Certains disent que ces chants étaient d’abord appelés Go and Spell (Allez et Répandez) ou (Allez et dites-leur !) et sont devenus plus tard Gospel, traduit de l’anglais par «Bonne Nouvelle». D’autres mettent en avant la volonté de Dieu de communiquer et rappellent que le terme vient de God / Spell (Dieu parle).
Le Gospel est sorti plus tard de l’église pour se faire entendre partout ailleurs et au cours du 20ème siècle, Gospel et Negro Spiritual donnent naissance au Blues, au Rhythm & Blues et à la Soul. Aretha Franklin (1942) y a ensuite intégré des styles de plus en plus modernes.
Au début des années 1970, James Cleveland, l’un des précurseurs rajoute au Gospel une large sonorité contemporaine qui depuis retentit aux quatre coins du monde. Une multitude d’artistes lui succèdent comme Edwin Hawkins avec son célèbre Oh Happy Day et aussi bien plus tard Kirk Franklin, Richard Smallwood et des mass choir comme Chicago Mass choir et bien d’autres.

La force du Gospel vient de sa capacité à intégrer les musiques du moment, soul, R&B, rap, électro, musique latine et des sonorités de tous horizons, sans jamais renier ses origines. Il est plus qu’un genre musical ou une musique religieuse, c’est toute une culture avec des valeurs humaines auxquelles Rythm’N Voices adhère depuis plus de 20 ans.